Marc Péna, recycleur engagé

La place de l’homme dans l’écosystème

Passionné de botanique et de nature, Marc Péna après ses études supérieures, a voyagé durant deux années en Amérique du Sud avec pour volonté de comprendre la place de l’homme dans l’écosystème. Son expérience au contact des populations de la forêt amazonienne lui a permis de réaliser que là-bas, l’homme s’intègre dans son écosystème, même s’il en est le prédateur ultime et plénipotentiaire. Il ne génère en aucun cas des déchets non biodégradables.

A son retour, enrichi de cette expérience, il rejoint la société dirigée par son père, Gilbert Péna, avant d’en prendre les rênes en 1991 et de fonder le groupe Péna. A l’origine spécialisée dans le recyclage et le négoce de métaux non ferreux, il s’investit pour diversifier ses activités et tendre vers une politique 100% recyclage en menant le pari que tout peut être recyclé.

Objectif 100% recyclage

Pour porter ce message à plus grande échelle, il se fait élire en 1995 à la Fédération des entreprises du recyclage FEDEREC Région Nouvelle Aquitaine et participe activement aux actions de développement au niveau régional et national. Il est notamment la voix de FEDEREC au Grenelle de l’environnement avec un message clair « Le recyclage doit être vu comme une filière de traitement de déchets. Et tout peut être recyclé si on investit sur du long terme dans cette filière d’avenir. ». Le déchet ne doit plus être vu comme un résidu mais comme une potentielle matière première qui a de la valeur.

Marc Péna mène en parallèle des recherches et installe de nouvelles infrastructures au sein de son entreprise pour améliorer le tri des déchets et ainsi mieux les valoriser toujours dans l’objectif de se passer des décharges et atteindre un taux de recyclage à 100%. Ainsi, le groupe Péna a été la première entreprise en France à développer du CSR (combustible solide de récupération) via sa technologie CORIS. Parallèlement, sur le site de Saint Jean d’Illac, la technologie de compostage ADONIS permet de proposer un compost hygiénisé et inodore à base de végétaux broyés et de biodéchets, mais également de boues de station d’épuration, sous-produits animaux, graisses alimentaires, matières de vidange…

Un investissement personnel quotidien

Animé par cette volonté de recycler l’intégralité des déchets, Marc Péna réfléchit sans relâche à de nouvelles solutions de recyclage. Il intervient également régulièrement dans des conférences pour sensibiliser à cette cause. Vous retrouverez toutes ses actualités, sur son site internet : www.marc-pena.fr/

Voir le site

Cela vous intéressera aussi…

2020-05-13T14:50:38+02:00
Go to Top