Lexique2018-10-25T10:56:28+00:00

Accueil » Lexique
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

A
ADR : c’est l’acronyme de « Accord for dangerous goods by road » qui correspond à « Accord pour le transport des marchandises dangereuses par la route ». Il s’agit d’un règlement international qui concerne l’ensemble des pays de l’Europe continentale, y compris la fédération de Russie.

AFNOR :

Agenda 21 :

Air vicié : C’est un air déjà utilisé pour les besoin de ventilation. Ce terme désigne un air pollué. Il peut par exemple être pollué par la présence de personnes.

AROM : Aire de Recyclage des Déchets Ménagers. Il s’agit d’une technologie développée et brevetée par le groupe Péna. Ce procédé unique permet de recycler et de valoriser 80% des ordures ménagères résiduelles (OMR).

Assainissement : Ensemble des techniques d’évacuation et de traitement des eaux usées et des boues résiduaires.

B
Biodéchets : Il s’agit des déchets biodégradables solides des ménages. On retrouve dans cette catégorie les déchets alimentaires, les déchets verts, les papiers et les cartons.

Biodégradable : Un produit est dit biodégradable si après usage, il peut être décomposé (digéré) naturellement par des organismes vivants (micro-organismes).

Biomasse : La biomasse est l’ensemble de la matière organique d’origine végétale ou animale. Ce terme fait référence à de nombreux déchets comme par exemple le bois, la paille, le lisier, les boues d’épuration … Ces matières peuvent devenir source d’énergie par combustion.

Boues : principal déchet des stations d’épuration obtenu après traitement d’effluents liquides aussi appelés eaux usées. Ces sédiments résiduaires sont surtout constitués de matière organique animale et végétale (bactéries mortes)

BSD : Un bordereau de suivi des déchets est, en France, un formulaire qui a pour objet d’assurer la traçabilité des déchets dangereux et de constituer une preuve de leur élimination pour le producteur responsable.

C

Collecte :  Opération consistant en l’enlèvement des déchets de points de regroupement pour les acheminer vers un lieu de tri, de regroupement, de valorisation, de traitement ou de stockage.

Collectivités locales : L’expression collectivité locale désigne dans le langage courant ce que la Constitution nomme « collectivité territoriale ». Les collectivités territoriales sont des structures administratives françaises, distinctes de l’administration de l’État, qui doivent prendre en charge les intérêts de la population d’un territoire précis.

Combustible : c’est une substance capable de brûler en présence d’un autre réactif (appelé comburant) pour fournir de l’énergie.

Compost : Produit issu du compostage des déchets. Il peut être utilisé comme amendement organique, améliorant la structure des sols, ou comme engrais nourrissant les plantes.

Compostage : c’est un procédé biologique permettant la dégradation accélérée de déchets organiques pour produire du compost. Les réactions de compostage dégagent de la chaleur qui hygiénise le compost, c’est-à-dire élimine les agents pathogènes contenus dans les déchets entrants.

Criblage : il s’agit de l’étape de finition du produit lors du processus de transformation des déchets en compost. Durant cette opération, les matériaux sont tamisés, en vue d’un classement granulométrique.

CSDU : Centre de Stockage des Déchets Ultimes, anciennement dénommés décharge ou CET (Centre d’Enfouissement Technique).
Il existe trois types de CSDU :
– CSDU 1 : déchets industriels dangereux.
– CSDU 2 : déchets ménagers et assimilés.
– CSDU 3 : déchets dits inertes.

CSR : Combustible Solide de Récupération, il est aussi appelé combustible de substitution. À partir de déchets non dangereux, le groupe PENA produit un combustible à fort pouvoir calorifique utilisable en chaudières et fours cimentiers en alternative aux énergies fossiles.

 

D

Déchets : 1. Débris, restes d’aliments qui sont impropres à la consommation ou à l’usage. 2. Matériaux rejetés comme n’ayant pas une valeur immédiate ou laissés comme résidus d’un processus ou d’une opération. 3. Les produits incombustibles et inutiles du métabolisme des cellules vivantes, destinés soit à être rejetés.

Déchets d’Activités Économiques (DAE) : Ce sont les déchets dangereux ou non dangereux, dont le producteur initial n’est pas un ménage. Cette définition vise à remplacer le terme Déchets Industriels Banals pour englober l’ensemble des activités produisant ces déchets.

Déchets Dangereux (DD) : Ce sont des déchets qui se caractérisent par leur dangerosité pour l’environnement ou la santé à travers leurs effets directs ou indirects à court, moyen ou long terme. Pour cette raison, ils doivent être collectés, transportés et traités de manière appropriée.

Déchets Dangereux des Ménages (DDM) : ils correspondent aux déchets toxiques, inflammables et/ou corrosifs qui sont produits par les ménages. De façon générale on retrouve des peintures, vernis, colles, cires, antirouilles, solvants, tubes fluo, néons, cosmétiques pesticides, huile de vidange dans cette catégorie de déchet.

Déchets d’Équipement Électriques et Électronique (DEE) : Aussi connu sous le nom de D3E, ce terme désigne tous les équipements en fin de vie fonctionnant à l’électricité ou via des champs électromagnétiques, les équipements de production, de transfert et de mesure des courants et champs. Concrètement on retrouve au sein de ces déchets les ordinateurs et le matériel informatique, les appareils téléphoniques, les appareils ménagers, etc.

Déchets Industriels Banals (DIB) : On retrouve dans cette catégorie des déchets non inertes et non dangereux qui sont générés par les entreprises, les industriels, les commerçants, les artisans ou encore les prestataires de services. Le plus fréquemment, ce sont des ferrailles, des métaux non ferreux, des papiers, des cartons, du verre, du textile et du bois que l’on retrouve dans cette catégorie de déchets.

Déchets ménagers (DM) : Ce sont les déchets collectés dans le cadre du service public d’élimination des déchets. Ils comprennent la fraction résiduelle des ordures ménagères, les encombrants collectés en porte à porte, les collectes sélectives, les déchets collectés en déchèteries, les refus de tri et de compostage.

Déchets Non Dangereux (DND) : un déchet qui ne présente aucune des propriétés de dangers énumérées à l’annexe III de la directive 2008/98/CE du Parlement européen et du Conseil du 19 novembre 2008 relative aux déchets et abrogeant certaines directives.

Déchets Organiques : Ce sont l’ensemble des résidus ou sous-produits organiques engendrés par l’agriculture, les industries agroalimentaires ou les collectivités composés de matière organique non synthétique caractérisée par la présence d’atomes de carbone issus d’organismes vivants, végétaux ou animaux. Autrement appelé déchet fermentescible, il correspond aux résidus d’origine végétale ou animale pouvant être dégradé par les micro-organismes. À partir de ces déchets, le groupe PÉNA produit des composts conformes aux normes NFU 44-051 et 44-095 distribués auprès des agriculteurs, des professionnels du paysage et des particuliers.

Déchets Verts : Ce terme correspond aux résidus d’origine végétale, issus des jardins et de l’entretien des espaces verts.

E

Effet de serre : L’effet de serre est un phénomène d’échauffement de la surface de la Terre et des couches basses de l’atmosphère, dû au fait que certains gaz de l’atmosphère absorbent et renvoient une partie du rayonnement infrarouge émis par la Terre, ce dernier compensant le rayonnement solaire qu’elle absorbe elle-même.

Effluent : Terme générique désignant une eau résiduaire urbaine ou industrielle, aussi appelés eaux usées, et plus généralement tout rejet liquide véhiculant une certaine charge polluante (dissoute, colloïdale ou particulaire). Ces effluents recèlent des composants organiques ou chimiques nuisibles à l’environnement.

Énergies Renouvelables : Les énergies renouvelables sont des énergies inépuisables. Elles sont issues des éléments naturels : le soleil, le vent, les chutes d’eau, les marées, la chaleur de la Terre, la croissance des végétaux… On qualifie les énergies renouvelables d’énergies “flux” par opposition aux énergies “stock”, elles-mêmes constituées de gisements limités de combustibles fossiles (pétrole, charbon, gaz, uranium). Contrairement à celle des énergies fossiles, l’exploitation des énergies renouvelables n’engendre pas ou peu de déchets et d’émissions polluantes. Ce sont les énergies de l’avenir. Mais elles sont encore sous-exploitées par rapport à leur potentiel puisque ces énergies renouvelables ne couvrent que 20 % de la consommation mondiale d’électricité.

Épandage : L’épandage est une technique agricole consistant à répandre divers produits sur des zones cultivées, forêts, voies ferrées, marais…

Écocentre : Centre de collecte et de tri volontaire des déchets qui peut en assurer la récupération, le recyclage, l’incinération ou le stockage dans un centre d’enfouissement. L’Écocentre Adonis situé à Saint Jean d’Illac (33) a été la première plateforme de compostage en France à être certifiée ISO 14001.

F
Fermentation aérobie : Il s’agit de l’une des étapes du processus de transformation des déchets organiques en compost. La fermentation aérobie, associée à l’hygiénisation, permet de dégrader la matière organique lors d’un passage à haute température, détruisant tout germe et agent pathogène. La technologie de compostage Adonis® proposée par le bureau d’études AMENDOR permet de produire des composts à haute valeur agronomique à partir de déchets verts, biodéchets, boues de stations d’épuration, sous-produits animaux et ordures ménagères résiduelles.

Fraction fermentescible des ordures ménagères (FFOM) : Ce sont les déchets ménagers putrescibles qui peuvent être compostés : déchets de cuisine, certains déchets verts, papiers-cartons et textiles sanitaires.

G

Gaz à effet de serre : Un gaz à effet de serre est une substance gazeuse qui a la caractéristique d’absorber le rayonnement infrarouge produit par la Terre. Les gaz à effet de serre sont considérés comme l’une des causes du réchauffement climatique.

Gestion déléguée : Mode d’exploitation de services publics ou de services d’intérêt général, relevant des autorités publiques et bénéficiant aux habitants, qui le plus souvent, en acquittent le prix directement auprès du délégataire. Le délégataire assure la responsabilité du fonctionnement du service : collecte des déchets, traitement et élimination, distribution d’eau, assainissement, traitement des eaux usées.

H

Hedging: On parle de stratégie de hedging lorsque l’on se couvre contre les fluctuations d’un cours. Le hedging est à utiliser lorsque l’on a des doutes sur la tendance à venir du marché. Cette situation est courante dans le cadre du négoce de métaux.

Hydrocarbures : Un hydrocarbure est un composé organique contenant exclusivement des atomes de carbone (C) et d’hydrogène (H). Ils sont inflammables et ne se mélangent pas avec l’eau. Raffinés à partir de pétrole, ils servent notamment de combustible pour les moteurs à explosion.

I

ICPE : On appelle Installation Classée pour la Protection de l’Environnement, les usines, ateliers, dépôts, chantiers et, d’une manière générale, les installations exploitées ou détenues par toute personne physique ou morale, publique ou privée, qui peuvent présenter des dangers ou des inconvénients soit pour la commodité du voisinage, soit pour la santé, la sécurité, la salubrité publiques, soit pour l’agriculture, soit pour la protection de la nature, de l’environnement et des paysages, soit pour l’utilisation rationnelle de l’énergie, soit pour la conservation des sites et des monuments ainsi que des éléments du patrimoine archéologique.

ISO 14001 : Norme constatant l’aptitude d’une société ou d’un organisme à maîtriser l’impact de l’activité sur l’environnement et le respect réglementaire.

J

K

L
Licence AQSIQ : L’AQSIQ (General Administration of Quality Supervision, Inspection and Quarantine) est l’organe administratif chinois chargé de contrôler les importations et les exportations sur le territoire de la Chine. Cet organisme délivre des accréditations indispensables à toutes expéditions. PENA Métaux est accrédité depuis 10 ans déjà.

Lixiviats : Lors de leur stockage et sous l’action conjuguée de l’eau de pluie et de la fermentation naturelle, les déchets produisent une fraction liquide appelée « lixiviats ». Riches en matière organique et en éléments traces, ces lixiviats ne peuvent être rejetés directement dans le milieu naturel et doivent être soigneusement collectés et traités.

M

Métaux non ferreux : Cette appellation fait référence à tous les métaux à l’exception du fer et des alliages dont la teneur en fer est minoritaire. On retrouve par exemple dans cette catégorie de déchet le cuivre, le laiton, l’aluminium ou encore l’inox.

Maturation : Ce terme fait référence à la stabilisation de la matière organique en humus. C’est l’une des étapes du processus de transformation des déchets organiques en compost.

Matière organique : La matière organique (MO) est la matière carbonée produite en général par des êtres vivants, végétaux, animaux, ou micro-organismes. À la différence de la matière minérale, la matière organique est souvent biodégradable. Elle peut ainsi être facilement recyclée en compost ou en biogaz.

N

O
OMR : Les Ordures Ménagères Résiduelles désignent les déchets qui restent après les collectes sélectives. Ces déchets peuvent aussi être appelés « poubelle grise ».

P

Presse à balles : Une presse à balles est une machine servant à comprimer des matériaux pour en faire des balles (volumes de matériaux compactés, par exemple bouteilles de PET, textiles, cartons…).

Q

R

S
SpaN – catégorie 3 : Sous Produits ANimaux, ce type de déchet fait référence aux « matières crues » d’origine animale. La société Péna traite ce type de déchets de catégorie 3, c’est-à-dire ceux abattus en abattoirs et déclarés propres à la consommation humaine. Il s’agit de la seule catégorie valorisable sous conditions en alimentation animale, les catégories 1 et 2 faisant référence aux SPAn destiné à la destruction et interdits en alimentation animale.

T

Taux de valorisation :

Trommel : Il s’agit d’un cylindre rotatif qui permet le délitage (séparation des déchets entre eux). Cet appareil est notamment utilisé pour le criblage, lors du processus de transformation des déchets organiques en compost.

U

V

W

X

Y

Z