Déconstruction et dépollution des bateaux de plaisance

Deconstruction dépollution et recyclage des bateaux de plaisance

Depuis le début de l’année 2019, la filière nautique s’est structurée pour assurer le traitement des déchets issus des bateaux de plaisance ou de sport (DBPS) autrement dit, la déconstruction et la dépollution des Bateaux de Plaisance Hors d’Usage (BPHU).

 

L’APER, éco-organisme national, a pour but de mettre en relation les détenteurs de bateaux de plaisance en fin de vie et les centres de recyclage agréés. Pour le grand Sud-Ouest, c’est le groupe Péna qui a été retenu grâce à son savoir-faire en matière de recyclage et de valorisation : « nous allons assurer environ 10% du volume national des DBPS qui avoisinent, au total, les 2500 bateaux par an ».

La prestation de recyclage du groupe Péna est globale et commence avec le conseil et l’accompagnement des particuliers et des professionnels dans les formalités administratives et la solution de démantèlement. Par la suite, le bateau va être dépollué de toutes substances dangereuses (huiles, carburants, batterie…) puis sera déconstruit. Environ 35% des éléments du bateau vont ainsi être directement recyclés comme le métal, le bois, le plastique… Une autre partie sera valorisée grâce au combustible de substitution, le CSR, produit par le groupe Péna, qui permet d’alimenter les fours des cimentiers locaux. Le recyclage de tous les éléments des bateaux de plaisance hors d’usage est ainsi optimisé dans le respect des normes en vigueur et de l’environnement.

« Nous sommes fiers de participer à cet engagement précurseur au niveau du nautisme qui fait figure d’exemple au niveau européen » a déclaré le groupe Péna.

Plus d’informations sur le site www.pena.fr/clients/dbps-bphu/

05.56.34.32.30 – contact@groupepena.fr